Accueil      
PYRENEES ATLANTIQUES Labourd Basse Navarre Soule Barétous Vallée d'Aspe Bas Ossau Haut Ossau
HAUTES PYRENEES Lourdes-Val d'Azun Argelès-Cauterets Castelloubon-Campan Barèges-La Mongie Vallée du Gave de Pau Vallée d'Aure Louron-Nistos-Barousse
HAUTE GARONNE Oueil-Oo Vallée de Luchon Vallée du Lys Vallée de la Pique Vallée de la Garonne Cagire-Cournudère  
ARIEGE Lez-Ribérot Salat-Alet Vicdessos-Garbet Siguer-Aston Orgeix-Oriège Mont d'Olmes St Girons-Foix
PYRENEES ORIENTALES Cerdagne Capcir Conflent Vallespir Aspres Albères  
AUDE Haute Vallée de l'Aude Corbières Région Limouxine Montagne d'Alaric      
ESPAGNE              
ANDORRE              

CAP DE MONCAUT - TUC DE LA COURATE - PIC DE CALAMANE (1027)

ARIEGE - SAINT-GIRONS - FOIX

27/04/2019

Trace gpx : 1027 Cap de Moncaut - Tuc de la Courate - Pic de Calamane   Clic droit et "Enregistrer le lien sous ..."

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

ign  ign  ign  ign  ign

Image flottante   Du Col de la Crouzette* prendre vers l’ouest la piste interdite à la circulation, celle-ci suit plus ou moins la crête au début du parcours. On parvient sans difficulté au Cap de Moncaut, la suite jusqu’au Tuc de la Courate présente quelques passages hors sentiers, toujours rester sur le fil de la crête.
Du Tuc de la Courate jusqu’au Col de Sourisque le cheminement est évident, une fois sorti de la forêt il reste à monter au Cap de Bacalasse et à descendre vers la Route Forestière d’Erp. Suivre la route vers la droite jusqu’au hameau d’Illas.
*Lorsque nous avons fait cette randonnée la portion de route (3 km environ), entre le croisement de la D33 venant de Riverenert et de la D18b venant de Rimont, était interdite à la circulation.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Col 1000 m - Col de la Crouzette 1241 m - Cap de Pouch d'Avril 1277 m - Serre de Goueil 1323 m - Cap de la Ruère 1358 m - Cap de Moncaut1371 m - Cap de la Bouyche 1284 m - Tuc de la Coume Grande 1335 m -
Cap de Sarradère 1390 m - Tuc de la Courate 1421 m - Col de Calamane 1298 m - Cap des Embausses 1313 m - Pic de la Calamane 1360 m - Cap d’Escouadès 1223 m - Col de Sourrisque 926 m -
Cap de Bacalasse 956 m - Route forestière du col d'Erp 776 m - Les Touasses 650 m - Boué 660 m - Illas 550 m

🕖  :  08h25   /  Météo  :  ☁☁☁☁☁
 :  19.170 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤  ❤
 :  787 m   /  Terrain  :   Piste, sentier, hors sentier, crête
 :  1200 m   /  Matériel  : 
 :  4h30   /  Equipement  : 
 :  1h00   /  Difficulté  :   Sans
 :  5h30   /  Topo  :   Carte IGN, Google Earth

PHOTOS DE LA SORTIE CARTE IGN CARTE ROUTIERE DEPART   CARTE ROUTIERE ARRIVEE

AUTRES PARCOURS PROCHES Pech d'Arbiel - Sommet de Portel - Cap de Campets - Cap du Carmil


UN PEU DE CULTURE PYRENEENNE

Image flottante   MARIE-PIERRE COURTOIS : ARREMOULIT AU JOUR LE JOUR   « Grand soir, ce soir. Tout le monde est frigorifié. Une randonneuse vient s’inscrire, et me demande « Pour la douche, c’est où ? » Elle a les lèvres bleues de froid. Je lui souris « Dans le lac ! ». D’habitude, les clients rigolent quand on dit ça… peut-être parce qu’ils croient que c’est une blague. Mais à y réfléchir ils aiment ça. Rester sale, c’est un tout petit supplément d’aventure ! »
En 2006, Marie-Pierre Courtois tient un journal au refuge d’Arrémoulit ; elle y travaille durant deux mois, environ 1500 heures. Cette expérience microscopique au regard de celle vécue saisons après saisons par les gardiens de refuge, est celle d’un quotidien rythmé de détails et d’anecdotes à plus de 2000 mètres d’altitude, là où « la météo suffit à vous faire une ambiance. »
Entre les mille petites tâches du métier et la lumière naturelle de la grande montagne, l’été s’écoule de jour en jour. Novices ou habitués, les randonneurs se posent au bord du lac. Pour une nuit ou deux, le refuge sera leur toit. Il abrite leurs humeurs, légères ou sombres. L’été suit son cours de matin en soir, entre ménage et facture. Un été singulier; un grand Pyrénéiste nous tire sa révérence et une toute petite fille âgée d’un tout petit mois pose son regard de bébé sur Arrémoulit.
Aussi concret qu’une crêpe, ce récit plein d’humanité se savoure sans modération. « Le refuge respirait comme un être vivant. » écrit l’auteure. C’est cette respiration qu’elle nous invite à entendre et à partager.
EDITIONS CAIRN


MARIE-PIERRE COURTOIS est née en 1969 en Normandie et a passé son enfance à Aix-en-Provence. Journaliste depuis 1990, elle a notamment travaillé en tant que graphiste puis rédactrice pour le magazine de montagne Alpinisme et randonnée en région parisienne puis dans la vallée de Chamonix. Elle vit à Pau depuis 2002 où elle a été responsable du centre de documentation et des projets culturels de l’association La Maison de la montagne jusqu’en 2006. Rédactrice indépendante, elle travaille pour le groupe Pyrénées presse.


 

 

Rejoindre le Col de la Crouzette depuis Rimont ou depuis Saint-Girons par la D3 le long du Salat et ensuite par Riverenert, D33.


 

A 1 kilomètres en amont de Riverenert prendre la route du Hameau d'Illas et se garer dans le premier virage serré à l'entée du hameau

Ecrire à l'auteur
(Accueil)

Creative Commons License  Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International License  2017  Michel Cassou
Valid CSS 3 Valid HTML 5