RANDONNEES ET ASCENSIONS DANS LES PYRENEES

Accueil      
PYRENEES ATLANTIQUES Labourd Basse Navarre Soule Barétous Vallée d'Aspe Bas Ossau Haut Ossau
HAUTES PYRENEES Lourdes-Val d'Azun Argelès-Cauterets Castelloubon-Campan Barèges-La Mongie Vallée du Gave de Pau Vallée d'Aure Louron-Nistos-Barousse
HAUTE GARONNE Oueil-Oo Vallée de Luchon Vallée du Lys Vallée de la Pique Vallée de la Garonne Cagire-Cournudère  
ARIEGE Lez-Ribérot Salat-Alet Vicdessos-Garbet Siguer-Aston Orgeix-Oriège Mont d'Olmes St Girons-Foix
PYRENEES ORIENTALES Cerdagne Capcir Conflent Vallespir Aspres Albères  
AUDE Haute Vallée de l'Aude Corbières Région Limouxine Montagne d'Alaric      
ESPAGNE              
ANDORRE              

VICDESSOS-GARBET

PIC DU PORT DE SULLO - PIC JACINT VERDAGUER - PIC D'ESTATS - PIC DU MONTCALM (806-807)

05-06/08/2015

Trace gpx : 806 L'Artigue - Refuge du Pinet - Etang de la Coumette d'Estats

Trace gpx : 807 Pic du Port de Sullo - Pic Jacint Verdaguer - Pic d'Estats - Pic du Montcalm
  Clic droit et "Enregistrer le lien sous ..."

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

L'Artigue - Refuge du Pinet - Etang de la Coumette d'Estats

ign  ign  ign 

Image flottante   De la centrale électrique suivre le balisage vers le Pic du Montcalm.
Nous avons fait une étape non prévue au Refuge du Pinet à midi. Steak, délicieuse viande de la région, et purée maison, le tout servi par un « trio de choc », gardiens du refuge, qui vaut le détour à lui seul.
Après le refuge, le ventre un peu lourd, on a continué sur le sentier du Montcalm. A 2900 m d’altitude on aborde un vallon axé est – ouest, sur la gauche on continu vers le Montcalm, descendre sur la droite vers l’Etang de la Coumette d’Estats et le Port de Sullo. Suivre le sentier sur la rive gauche du vallon et le quitter à l’approche de l’étang pour aller vers le déversoir sur la droite et faire une centaine de mètres pour trouver l’aire de bivouac.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Parking l'Artigue 1160 m - Refuge de l'Etang du Pinet 2240 m - Etang du Montcalm 2568 m - Col 2903 m - Bivouac Etang de la Coumette d'Estats 2735 m

🕖  :  08h10   /  Météo  :  ⛅⛅⛅⛅⛅
 :  14.000 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤  ❤  ❤  ❤
 :  1800 m   /  Terrain  :   Sentiers, hors sentier
 :  265 m   /  Matériel  :   Bivouac
 :  5h00   /  Equipement  :   
 :  4h50   /  Difficulté  :   Sans
 :  9h50   /  Topo  :   Carte IGN

PHOTOS PREMIER JOUR

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

Pic du Port de Sullo - Pic Jacint Verdaguer - Pic d'Estats - Pic du Montcalm

ign  ign  ign  ign

Image flottante   Du bivouac monter vers le Port de Sullo, en prenant les éboulis au début et le chemin ensuite. Un peu avant le col bifurquer à droite pour remonter le versant est du Pic du Port de Sullo. Suivre les traces cairnées dans les éboulis. Raide mais facile. Descente par le même itinéraire jusqu’au bivouac pour récupérer les sacs.
Remonter le vallon en direction du col séparant le Pic d’Estats du Pic du Montcalm (2978 m). De ce col partir au sud pour gravir le Pic d’Estats et le Pic Verdaguer. Revenir au col et poursuivre vers le Pic du Montcalm.
Du Pic du Montcalm il y a un choix à faire pour la descente. Le plus simple étant de reprendre le chemin de montée par le refuge du Pinet, ou plus intéressant de descendre par le versant nord. Cet itinéraire jamais très difficile est assez complexe dans sa première moitié.
Du sommet se diriger vers le nord en suivant les cairns dans une pente douce. Cette partie est suivie d’une pente plus raide où il faut bien suivre les cairns et où il est nécessaire de s’aider des mains. Une fois sortie de cette zone, descendre dans un couloir étroit en éboulis vers un petit lac déjà visible depuis pas mal de temps.
A partir du lac suivre vers le nord les Tables du Montcalm, cairns, partie assez facile suivie d’une partie plus pentue et petit à petit on arrive dans le fond du Vallon de Pla Subra à hauteur de l’Orris de Pla Subra. Descendre le vallon, peu après les Orris de Pujol le bas, traverser la piste et continuer sur le chemin qui retrouve la piste un peu plus bas. Deux possibilités se présentent : revenir par la piste ramène à la route environ un kilomètre en aval de la centrale électrique et du parking, ou suivre la piste sur quelques mètres et prendre sur la gauche (cairn) le sentier qui part dans le Bois de Fontanal, quasiment horizontal jusqu’à retrouver l’itinéraire de la montée vers le Refuge du Pinet, prendre à droite pour revenir au point de départ.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Bivouac Etang de la Coumette d'Estats 2735 m - Pic du Port de Sullo 3072 m - Bivouac Etang de la Coumette d'Estats 2735 m - Col 2978 m - Col 3102 m - Pic Verdaguer 3131 m - Col 3102 m - Pic d'Estats 3143 m -
Col 2978 m - Pic du Montcalm 3077 m - Orris de Pla Subra 1960 m - Orris de Pujol le Haut 1771 m - Parking l'Artigue 1160 m

🕖  :  08h05   /  Météo  :  🌞🌞🌞🌞🌞
 :  19.00 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤  ❤  ❤  ❤
 :  980 m   /  Terrain  :   Sentier
 :  2555 m   /  Matériel  : 
 :  6h45   /  Equipement  :   Bivouac
 :  4h15   /  Difficulté  :   F+ / II
 :  11h00   /  Topo  :   Carte IGN

PHOTOS DEUXIEME JOUR

CARTE POUR LES DEUX JOURS

ign

CARTE IGN CARTE ROUTIERE


UN PEU DE CULTURE PYRENEENNE

Image flottante   RAYMOND RATIO : VINCENT DE CHAUSENQUE, VIE ET MORCEAUX CHOISIS   Première biographie de ce découvreur d'ouest en est des Pyrénées du début du 19e siècle.
Vincent de Chausenque, né à Gontaud-de-Nogaret dans le Lot-et-Garonne en 1782, est un découvreur des Pyrénées. Montagnard, géologue, naturaliste, historien, chantre des Pyrénées, il est le premier à sillonner et à décrire la chaîne d'ouest en est dnas un ouvrage qui fera date. Suite à deux premières, il a donné son nom à une pointe dans le massif du Vignemale et à une brèche qu'il emprunta pour gravir le Néouvielle. Il meurt en 1869.
Raymond Ratio, pyrénéiste, le suit dans son parcours et signe la première biographie sur cet amoureux des Pyrénées.
EDITIONS MONHELIOS


RAYMOND RATIO, né en 1934, arpente depuis longtemps toute la chaîne des Pyrénées ; il a été administrateur du Parc national pendant cinq ans. Il a publié plusieurs guides de randonnées. Passionné par l'histoire du pastoralisme, il a choisi la figure emblématique d'Adrien Castéran, qui fut pendant quarante ans le berger d'Aspin, pour évoquer les traditions millénaires des territoires d'estives. Naturaliste, il s'est attaché à l'étude du pin à crochets, ce héros de la haute montagne, en lui donnant la parole à la première personne, dans un livre scientifique et poétique : « Le Pin à crochets dans la haute montagne ». Ce pyrénéiste modeste sait communiquer son savoir scientifique à la manière d'un conteur.


 

De Vicdessos, remonter la vallée du Ruisseau de Vicdessos jusqu'à la sortie de Marc quitter la D8 pour prendre sur la droite la direction de la centrale électrique de l'Artigue

Ecrire à l'auteur
(Accueil)

Creative Commons License  Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International License  2017  Michel Cassou
Valid CSS 3 Valid HTML 5