RANDONNEES ET ASCENSIONS DANS LES PYRENEES

Accueil      
PYRENEES ATLANTIQUES Labourd Basse Navarre Soule Barétous Vallée d'Aspe Bas Ossau Haut Ossau
HAUTES PYRENEES Lourdes-Val d'Azun Argelès-Cauterets Castelloubon-Campan Barèges-La Mongie Vallée du Gave de Pau Vallée d'Aure Louron-Nistos-Barousse
HAUTE GARONNE Oueil-Oo Vallée de Luchon Vallée du Lys Vallée de la Pique Vallée de la Garonne Cagire-Cournudère  
ARIEGE Lez-Ribérot Salat-Alet Vicdessos-Garbet Siguer-Aston Orgeix-Oriège Mont d'Olmes St Girons-Foix
PYRENEES ORIENTALES Cerdagne Capcir Conflent Vallespir Aspres Albères  
AUDE Haute Vallée de l'Aude Corbières Région Limouxine Montagne d'Alaric      
ESPAGNE              
ANDORRE              

ORGEIX-ORIEGE

PIC DE TARBESOU (961)

07/07/2018

Trace gpx : 961 Pic de Tarbésou   Clic droit et "Enregistrer le lien sous ..."

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

ign  ign  ign  ign

Image flottante   Commencer le parcours par le GR7B vers le sud pendant 15 minutes environ, le quitter en prenant la piste à droite qui contourne le Picou de Mounégou par le nord, faire un petit crochet par le sommet et poursuivre jusqu’au Pic de Tarbésou. La suite est simple elle consiste à suivre la crête vers le sud sans difficulté jusqu’au col qui suit le Roc de Bragues.
De ce col descendre sur la gauche de façon à retomber sur le GR7B et le suivre vers la droite pour atteindre le Col de l’Egue. Du Col de l’Egue, monter directement sur la gauche pour prendre la crête, par une rampe facile qui permet de passer la petite barre rocheuse et la remonter par une sente au milieu des rhododendrons. Lorsque la crête devient horizontale, cairn, descendre 2 mètres sur la droite et revenir sur la gauche de la crête dès que possible et suivre les traces pour trouver un balisage bleu qui guide jusqu’au sommet du Pic des Llauses.
Revenir au Col de l’Egue par le même chemin et suivre le GR7B pour le retour en passant par l’Etang Bleu, l’Etang Noir, la Coumeille de l’Ours, passage par le Pic de la Coumeille de l’Ours et retour au parking toujours par le GR7B. Au Pla de Mounégou nous avons fait un crochet par le Pic de la Llisse d’Embarre de peu d’intérêt le sommet étant au milieu des pins et n’offre aucune vue.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Col de Pailhères 1963 m - Picou de Mounégou 2092 m - Pic de Tarbésou 2364 m - Roc de Bragues 2170 m - Col de l'Egue 2121 m - Pic des Llauses 2208 m -
Col de l'Egue 2208 m - Etang Bleu 1920 m - Etang Noir 1970 m - Coumeille de l'Ours 2170 m - Pic de la Coumeille de l'Ours 2214 m -
Pla de Mounégou 2015 m - Pic de la Llisse d'Embarre 1990 m - Col de Pailhères 1963 m

🕖  :  07h15   /  Météo  :  🌞🌞🌞🌞⛅
 :  17.240 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤  ❤  ❤  ❤
 :  1155 m   /  Terrain  :   Sentier, hors sentier
 :  1155 m   /  Matériel  : 
 :  5h32   /  Equipement  : 
 :  2h35   /  Difficulté  :   Pente raide
 :  8h07   /  Topo  :   Carte IGN, Google Earth

PHOTOS DE LA SORTIE CARTE IGN CARTE ROUTIERE


UN PEU DE CULTURE PYRENEENNE

Image flottante   ANNIE SOURIAU - MATTHIEU SYLVANDER : LES SEISMES DANS LES PYRENEES   Toute la Catalogne est secouée par un violent tremblement de terre. De nombreux villages sont détruits, les victimes se comp­ tent par centaines. C'était en 1428. Deux siècles plus tard, en 1660, les villes de Lourdes et Bagnères-de-Bigorre sont en partie détruites par un séisme. On compte une trentaine de morts. En 1750, ces deux villes subissent un nouveau désastre et, plus récemment, en 1967, c'est le village d'Arette, dans le Béarn, qui est à son tour sinis­ tré. Pas une seule région de la chaîne pyrénéenne n'échappe aux fureurs des séismes.
Un tel cataclysme peut-il se reproduire? On sait que cela est inéluctable. Un jour ou l'autre. Pourtant, même si l'on ne peut tou­ jours pas prévoir les séismes, on est maintenant en mesure d'en limi­ ter les conséquences destructrices et d'éviter le pire.
Ce livre explique de façon simple pourquoi il y a des séismes dans les Pyrénées, comment on surveille l'activité de la chaîne, et ce qu'ont été les plus gros séismes du passé. Il indique quelques pistes vers la prévision. Mais surtout il explique ce que l'on peut faire aujourd'hui pour la prévention, sur le plan individuel comme à l'échelon des pouvoirs publics. Enfin il donne des conseils et informations pratiques pour vivre avec les séismes au jour le jour.
EDITIONS LOUBATIERES


Les auteurs sont tous les deux sismologues à l'Observatoire Midi-Pyrénées à Toulouse.
ANNIE SOURIAU est directrice des recherches au CNRS et dirige l'équipe de sismologie de l'observatoire.
MATTHIEU SYLVANDER est responsable du Réseau de surveillance sismique des Pyrénées.


 

Le parking se trouve sur le côté sud de la route à environ 500 m du Col de Pailhères versant Ax-lesThermes.

Ecrire à l'auteur
(Accueil)

Creative Commons License  Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International License  2017  Michel Cassou
Valid CSS 3 Valid HTML 5