Accueil      
PYRENEES ATLANTIQUES Labourd Basse Navarre Soule Barétous Vallée d'Aspe Bas Ossau Haut Ossau
HAUTES PYRENEES Lourdes-Val d'Azun Argelès-Cauterets Castelloubon-Campan Barèges-La Mongie Vallée du Gave de Pau Vallée d'Aure Louron-Nistos-Barousse
HAUTE GARONNE Oueil-Oo Vallée de Luchon Vallée du Lys Vallée de la Pique Vallée de la Garonne Cagire-Cournudère  
ARIEGE Lez-Ribérot Salat-Alet Vicdessos-Garbet Siguer-Aston Orgeix-Oriège Mont d'Olmes St Girons-Foix
PYRENEES ORIENTALES Cerdagne Capcir Conflent Vallespir Aspres Albères  
AUDE Haute Vallée de l'Aude Corbières Région Limouxine Montagne d'Alaric      
ESPAGNE              
ANDORRE              

SOUM DE LA PENE - SOUM DE LAYA (1085)

HAUTES PYRENEES - LOURDES-VAL D'AZUN

01/01/2020

Trace gpx : 1085 Soun de la Pène - Soum de Laya   Clic droit et "Enregistrer le lien sous ..."

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

ign  ign  ign  ign

Image flottante   Du parking prendre la direction du Col du Couret soit en prenant la piste soit en montant directement au-dessus du parking et en passant par le Soc, petit sommet. De la plateforme du col continuer sur la piste une centaine de mètres. Laisser la piste descendant vers Gaillagos et celle du Tour du Val d’Azun « variante par la forêt ». Poursuivre l’itinéraire en prenant le sentier du Tour du Val d’Azun avec « passages délicats ». Le cheminement amène progressivement sur la crête. Suivre celle-ci le plus possible sur son faîte. Les difficultés sont modérées, l’aide des mains peut s’avérer utile.
Du Soum de la Pène rejoindre le Soum de Laya en continuant sur la crête sans difficulté.
Du Soum de Laya il y a le choix de descendre en rejoignant le Col de Liar pour revenir au Col de Couret par le sentier du Tour du Val d’Azun, versant nord par la forêt.
Nous avons opté pour le versant sud. Pour cela, du sommet du Soum de Laya descendre une cinquantaine de mètres comme pour rejoindre le Col de Liar, lorsque le sentier bascule sur la gauche vers le col, continuer à descendre vers le sud puis vers le sud-ouest en suivant une combe se finissant par des couloirs assez raides mais peu difficiles. Ce cheminement permet de contourner la barre rocheuse nommée « La Pène » sur la carte IGN. Afin de ne pas perdre trop d’altitude prendre le sentier qui longe la base de la barre rocheuse. Continuer par une succession de sentiers en faisant une longue traversée légèrement ascendante, parallèle à la crête parcourue de façon à passer 80 mètres environ au-dessus de deux granges. Continuer sans perdre d’altitude pour rejoindre la piste, la prendre vers la droite jusqu’au Col de Couret puis jusqu’au Col de Couraduque.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Col de Couraduque 1367 m - Le Soc 1406 m - Col de Couret 1351 m - Soum de la Pène 1616 m - Soum de Laya 1579 m - Pied de la barre rocheuse 1260 m - Col de Couret 1351 m - Col de Couraduque 1367 m

🕖  :  10h30   /  Météo  :  🌞🌞🌞🌞🌞
 :  8.740 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤  ❤  ❤
 :  544 m   /  Terrain  :   Piste, sentier
 :  544 m   /  Matériel  : 
 :  2h40   /  Equipement  : 
 :  1h30   /  Difficulté  :   F+ / I
 :  4h10   /  Topo  :   Carte IGN

PHOTOS DE LA SORTIE CARTE IGN CARTE ROUTIERE

AUTRES PARCOURS PROCHES Pic de Bazès - Pic de Navaillo Soum de Berducou - Pic de Cantau - Pic de Berbeillet Pic de Bazès


UN PEU DE CULTURE PYRENEENNE

Image flottante   MARTINE CAZABONNE : DE PORTE EN PORTE DANS LE VAL D'AZUN   Petit patrimoine. La porte dit beaucoup de choses, pour qui sait la regarder...
Une porte, c’est l’âme d’une maison. Chacune a son caractère, elle peut être accueillante, surprenante, parfois intimidante, avoir une évidente noblesse ou la beauté de la simplicité… Avec cet ouvrage, Martine Cazabonne propose, en donnant quelques indices, de flâner dans les villages de cette vallée pyrénéenne, de s’émerveiller devant des portes richement ouvragées ou d’autres plus modestes, devant des linteaux sculptés de signes parfois énigmatiques ou de simples initiales, de découvrir des heurtoirs, loquets et serrures, tous ces ornements au charme désuet, mais authentique, d’aller à la rencontre de tous ces détails qui nous entourent mais que l’on ne voit plus. Pourtant ils sont là, chargés d’histoires et l’auteur nous donne quelques clés d’interprétation. Si toutes ces portes pouvaient parler, que de secrets, de peines et de joies, elles raconteraient !S
EDITIONS MONHELIOS


MARTINE CAZABONNE, native des Hautes-Pyrénées, a travaillé dans l’architecture avant d’enseigner en art. Elle s’intéresse depuis longtemps aux vieilles pierres, aux traces de vies passées, au patrimoine, mais plus particulièrement à celui de son département. De ses errances, elle en ramène des photos, son autre passion… Le val d’Azun ? Son coup de cœur.


 

Pour rejoindre le Col de Couraduque point de départ de cette randonnée le plus simple est de passer par le village d’Aucun sur la D618 qui relie Argelès-Gazost au Col du Soulor.
Du village prendre la direction du col, qui est aussi une station de ski de fond.



Ecrire à l'auteur
(Accueil)

Creative Commons License  Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International License  2017  Michel Cassou
Valid CSS 3 Valid HTML 5