RANDONNEES ET ASCENSIONS DANS LES PYRENEES

Accueil      
PYRENEES ATLANTIQUES Labourd Basse Navarre Soule Barétous Vallée d'Aspe Bas Ossau Haut Ossau
HAUTES PYRENEES Lourdes-Val d'Azun Argelès-Cauterets Castelloubon-Campan Barèges-La Mongie Vallée du Gave de Pau Vallée d'Aure Louron-Nistos-Barousse
HAUTE GARONNE Oueil-Oo Vallée de Luchon Vallée du Lys Vallée de la Pique Vallée de la Garonne Cagire-Cournudère  
ARIEGE Lez-Ribérot Salat-Alet Vicdessos-Garbet Siguer-Aston Orgeix-Oriège Mont d'Olmes St Girons-Foix
PYRENEES ORIENTALES Cerdagne Capcir Conflent Vallespir Aspres Albères  
AUDE Haute Vallée de l'Aude Corbières Région Limouxine Montagne d'Alaric      
ESPAGNE              
ANDORRE              

CASTELLOUBON - CAMPAN

SOUM DE TREES - SOUM DE TREMOU (839)

23/01/2016

Trace gpx : 839 Soum de Trées - Soum de Trémou   Clic droit et "Enregistrer le lien sous ..."

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

ign  ign  ign  ign

Image flottante   Du parking, revenir au village et prendre sur la droite la direction d’Ousté par le chemin des granges, le suivre jusqu’à un groupe de trois granges : laisser la piste vers Ousté et prendre sur la gauche la direction d’Ourdon par le Soum de Trémou (panneau). Piste jusqu’à une grange, chemin ensuite, faire un petit crochet pour passer par le Soum de Trémou que le sentier évite. Du soum continuer vers l’ouest sur la crête, col avec petite cabane et ensuite monter au Soum de Trées. La crête se poursuit jusqu’à Hautacam, mais au pied du Tuquet de Lhési, nous sommes descendus sur la gauche pour rejoindre Ourdon. Il existe plusieurs possibilités qui combinent sentiers et pistes sans difficultés particulières.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Ourdon 730 m - Soum de Trémou 953 m - Col 944 m - Soum de Trées 981 m - Turon du Lac 995 m - Ourdon 730 m

🕖  :  11h00   /  Météo  :  ⛅⛅⛅⛅⛅
 :  8.820 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤
 :  465 m   /  Terrain  :   Sentiers, crête
 :  465 m   /  Matériel  : 
 :  2h30   /  Equipement  : 
 :  0h55   /  Difficulté  :   Sans
 :  3h25   /  Topo  :   Carte IGN, Google Earth

PHOTOS DE LA SORTIE CARTE IGN CARTE ROUTIERE


UN PEU DE CULTURE PYRENEENNE

Image flottante   NORBERT CASTERET : HISTOIRES AU-DESSOUS DE TOUT   La spéléologie, au nom rébarbatif, passe communément pour être une science sévère et a la réputation d'être sinistre et dangereuse. Tout en reconnaissant que cette activité humaine soulève des pro­blèmes scientifiques ardus et ouvre des horizons insoupçonnés, en même temps qu'elle requiert beaucoup de hardiesse, de vigueur et de sang-froid, ce livre montre, en contrepartie, que les spéléologues^ connaissent sous terre des épisodes gais, des incidents tragi-comiques, des situations burlesques qui égaient plus souvent qu'on ne le croit la monotonie ou la gravité de prospections sévères ou périlleuses.
En bref, les Histoires au-dessous de tout veulent démontrer que les explorateurs du sous-sol ne sont ni misanthropes ni neurasthéniques, mais au contraire des êtres équilibrés, sachant s'exposer pour la science et ne reculant pas devant les embûches des mondes souter­rains. Partisans et pratiquants du mens sana in corpore sano, ils cultivent, à l'occasion, l'humour dans les noires profondeurs et ont porté le rire jusque dans les entrailles de la terre.
EDITIONS DENOËL


NORBERT CASTERET est né le 19 août 1897 à Saint-Martory (Haute-Garonne). Spéléologue, préhistorien, écrivain et conférencier, a consacré son existence à l'exploration de quelque 2 000 cavernes, gouffres et rivières souterraines en Europe, Asie, Afrique et Amérique. A été longtemps explorateur solitaire avant d'entraîner sa femme, ses cinq enfants et de nombreuses équipes dans des expéditions de grande envergure. Il a reconnu la source de la Garonne, dans la Maladeta (1931), et exploré des abîmes profonds (gouffre Martel (Ariège) en 1935, la Henne-Morte en 1947, la Pierre-Saint-Martin en 1952 et 1953). N. Casteret est également l'auteur d'ouvrages scientifiques et de vulgarisation, et de romans. Il a été plusieurs fois lauréat de l'Académie des sciences et de l'Académie française. Norbert Casteret meurt à Toulouse le 20 juillet 1987, peu avant ses quatre-vingt dix ans.


 

A la sortie sud de Lourdes, laisser la 4 voies pour prendre l'ancienne route,D921b, rive droite du Gave de Pau, au pont suivre la direction de Juncalas par la D26,
passer Saint-Créac et en arrivant à Juncalas prendre à droite la D226 puis à gauche la D226a vers Ourdon.

Ecrire à l'auteur
(Accueil)

Creative Commons License  Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International License  2017  Michel Cassou
Valid CSS 3 Valid HTML 5