RANDONNEES ET ASCENSIONS DANS LES PYRENEES

Accueil      
PYRENEES ATLANTIQUES Labourd Basse Navarre Soule Barétous Vallée d'Aspe Bas Ossau Haut Ossau
HAUTES PYRENEES Lourdes-Val d'Azun Argelès-Cauterets Castelloubon-Campan Barèges-La Mongie Vallée du Gave de Pau Vallée d'Aure Louron-Nistos-Barousse
HAUTE GARONNE Oueil-Oo Vallée de Luchon Vallée du Lys Vallée de la Pique Vallée de la Garonne Cagire-Cournudère  
ARIEGE Lez-Ribérot Salat-Alet Vicdessos-Garbet Siguer-Aston Orgeix-Oriège Mont d'Olmes St Girons-Foix
PYRENEES ORIENTALES Cerdagne Capcir Conflent Vallespir Aspres Albères  
AUDE Haute Vallée de l'Aude Corbières Région Limouxine Montagne d'Alaric      
ESPAGNE              
ANDORRE              

SOULE

JAUREGUIZARREKO LEPOUA (996)

BORNES FRONTIERE 230 à 233

16/11/2018

Trace gpx : 996 Bornes 230-233
Trace gpx : Borne 230
Clic droit et "Enregistrer le lien sous ..."

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

ign  ign  ign  ign

Image flottante   Du plateau d’Iraty- Cize aller jusqu’au terminus de la route D18, petit parking.
Du parking continuer au-delà du sens interdit sur la route qui se transforme en piste. Peu après avoir passé la barrière, trouver sur la gauche de la piste un départ de sente soutenu dans la pente par une planche, après quelques dizaines de mètres poursuivre sur une piste jusqu’à se retrouver à l’aplomb de la crête d’Ahounsbidé finissant sa descente sur la rive droite d’Iratiko Erreka, à partir de là descendre vers le ruisseau.
Le cours d’eau fait frontière jusqu’au confluent d’Idorra Erreka. N’ayant pas de bottes j’ai suivi la rive droite quelques mètres au-dessus de l’eau aussi longtemps que j’ai pu, pas toujours évident. Après avoir fait environ 500 mètres sur la rive droite je suis passé rive gauche dans une zone peu profonde, l’emport de deux sacs poubelles m’a permis de traverser sans trop me mouiller les pieds. J’ai pu longer la rive pendant deux cents mètres puis je suis monté sur la gauche récupérer un sentier menant directement à la borne 232 qui se trouve au-dessus du confluent des deux ruisseaux.
Ensuite au-delà de la passerelle remonter le cours d’Idorra Erreka, pente faible peu de difficulté mais quelques passages acrobatiques. Autrement en naviguant entre rive droite et rive gauche on arrive à s’en sortir assez facilement jusqu’à la borne 232, qui est toujours signalée détruite sur la carte IGN malgré la pose d’une nouvelle borne au début des années 2000. Monter par les rochers faciles à hauteur de la borne, pour continuer à suivre le lit du cours d’eau quasiment à sec quand je suis passé. Après avoir parcouru quelques centaines de mètres facilement la pente se redresse fortement pour finir à la borne 233 au Jaureguizarreko Lepoua.
Rejoindre la piste et la suivre vers la gauche pour revenir au point de départ.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Terminus D18 945 m - Angle frontière 900 m - Confluent Iratiko-Idorra Erreka 880 m - Borne 232 1030 m - Borne 233 Jauregizarreko Lepoua 1262 m - Terminus D18 945 m

🕖  :  09h45   /  Météo  :  🌞🌞🌞⛅⛅
 :  17.920 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤
 :  519 m   /  Terrain  :  sentier, hors sentier, crête
 :  519 m   /  Matériel  : 
 :  4h16   /  Equipement  : 
 :  1h56   /  Difficulté  :  Pente raide
 :  6h12   /  Topo  :  Carte IGN, Internet

PHOTOS DE LA SORTIE CARTE IGN CARTE ROUTIERE


UN PEU DE CULTURE PYRENEENNE

Image flottante   GERARD NOGUE : LE VAUTOUR FAUVE  
Préserver le patrimoine d'un parc national, c'est d'abord le connaître; c'est ensuite perce­voir les évolutions dont il peut être l'objet. Cela implique une démarche, conforme à la méthode scientifique, d'observation et d'analyse, de comparaison et finalement de bilan.
Les études présentées dans ce document ont été effectuées dans cet esprit par des cher­cheurs et des gardes-moniteurs du parc national, elles ont pour but d'éclairer ceux qui pren­nent les décisions nécessaires à la conservation des richesses naturelles et culturelles, en tenant compte le cas échéant des facteurs d'évolution présents. Au-delà de la gestion de l'espace protégé, les conclusions de ces recherches seront utiles à tous ceux qui s'intéressent à la montagne ou qui sont amenés à intervenir dans ce milieu aux équilibres différents et particulièrement fragiles.
Cette publication fait partie de la série des " documents scientifiques du parc national des Pyrénées " dont l'objectif est de faire connaître les résultats des travaux menés dans le cadre des programmes de recherches que s'est fixé le parc national sous l'impulsion de son comité scientifique.
Publication du PARC NATIONAL DES PYRENEES OCCIDENTALES


GERARD NOGUE est garde-moniteur du Parc National des Pyrénées Occidentales


 

A Iraty-Cize, que l'on atteint par Saint-Jean-le-Vieux ou par Larrau, continuer sur la D18 en direction de la frontière jusqu'au terminus de la route.

Ecrire à l'auteur
(Accueil)

Creative Commons License  Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International License  2017  Michel Cassou
Valid CSS 3 Valid HTML 5