RANDONNEES ET ASCENSIONS DANS LES PYRENEES

Accueil      
PYRENEES ATLANTIQUES Labourd Basse Navarre Soule Barétous Vallée d'Aspe Bas Ossau Haut Ossau
HAUTES PYRENEES Lourdes-Val d'Azun Argelès-Cauterets Castelloubon-Campan Barèges-La Mongie Vallée du Gave de Pau Vallée d'Aure Louron-Nistos-Barousse
HAUTE GARONNE Oueil-Oo Vallée de Luchon Vallée du Lys Vallée de la Pique Vallée de la Garonne Cagire-Cournudère  
ARIEGE Lez-Ribérot Salat-Alet Vicdessos-Garbet Siguer-Aston Orgeix-Oriège Mont d'Olmes St Girons-Foix
PYRENEES ORIENTALES Cerdagne Capcir Conflent Vallespir Aspres Albères  
AUDE Haute Vallée de l'Aude Corbières Région Limouxine Montagne d'Alaric      
ESPAGNE              
ANDORRE              

SOULE

ARTHANOLATZEGAGNA (997)

17/11/2018

Trace gpx : 997 Arthanolatzegagna  Clic droit et "Enregistrer le lien sous ..."

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

ign  ign  ign  ign

Image flottante   De l’un des parkings du plateau d’Iraty- Cize prendre le sentier d’interprétation démarrant à côté d’une armoire électrique à proximité du pont sur l’Iratiko Erreka. Suivre ce sentier balisé jaune jusqu’à ce qu’il rejoigne le GR 10, on peut prendre aussi directement le GR 10 à l’entrée du plateau à côté d’une cabane en bois. Suivre la piste vers l’est, passer un col duquel on descend vers le Lac d’Iraty. Longer l’extrémité nord du lac et continuer toujours par le GR 10 (piste) jusqu’au Col Heguichouria. Poursuivre par la route vers le Col Bagargiak. Toujours par le GR 10 prendre la route vers Ahusky et au premier virage serré prendre la piste sur la gauche, on arrive en quelques minutes au Col Iratzabaleta. Continuer sur le GR 10 et l’abandonner après un large col en abordant la dernière pente vers le Pic des Escaliers pour monter directement vers le sommet.
Descendre vers l’ouest sur Lepo Chipia et en suivant la crête monter vers le sommet d’Arthanolatzegagna. Poursuivre sur la crête vers l’ouest puis le nord-ouest en franchissant un petit mamelon rocheux puis une pente soutenue mais facile pour descendre sur le Col de Burquidoy, large dépression qui précède le Pic Chardéca auquel on accède très facilement.
Continuer toujours sur la crête vers un ressaut rocheux qui parait raide vu de loin mais qui se négocie facilement. Au pied du Pic Mendibel un deuxième ressaut rocheux plus important que le premier semble barrer le passage. S’en rapprocher le plus possible puis prendre une sente sur la gauche sur quelques dizaines de mètres et obliquer à droite pour surmonter ce passage par des veines rocheuses noyées dans la végétation, bien pourvues en prises, la suite jusqu’au sommet est sans difficulté.
Du sommet du Pic Mendibel on voit très bien le point de départ. Descendre directement vers la piste et la bergerie en bout de celle-ci, continuer en trace directe vers le pylône d’où on peut rejoindre la route par la piste ou continuer à descendre par la crête. Sur la fin de la descente, obliquer sur la gauche pour contourner les derniers mètres assez raides, et finir par la route pour revenir au parking.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Iraty Cize 1000 m - Lac d'Iraty 1115 m - Col Héguichouria 1319 m - Col Bagargiak 1327 m - Col Iratzabaleta 1248 m -
Pic des Escaliers 1472 m - Lepo Chipia 1423 m - Arthanolatzegagna 1530 m - Col de Burquidoy 1392 m - Pic Chardéca 1440 m - Col 1299 m - Pic Mendibel 1411 m - Cabane 1220 m - Pylone 1130 m - Iraty Cize 1000 m

🕖  :  08h30   /  Météo  :  🌞🌞🌞⛅⛅
 :  17.210 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤  ❤  ❤  ❤
 :  1077 m   /  Terrain  :  sentier, hors sentier, crête
 :  1077 m   /  Matériel  : 
 :  4h56   /  Equipement  : 
 :  1h54   /  Difficulté  :  F / I, Pente raide
 :  6h50   /  Topo  :  Carte IGN, Google Earth

PHOTOS DE LA SORTIE CARTE IGN CARTE ROUTIERE


UN PEU DE CULTURE PYRENEENNE

Image flottante   CYRIL AZOUVI : UNE ANNEE EN HAUT  
Le Vignemale, c'est le point culminant des Pyrénées françaises. Une impressionnante paroi calcaire contre laquelle on se cogne pratiquement le nez en sortant du refuge des Oulettes de Gaube, et qui donne tout son sens à l'emplacement de celui-ci. Seulement voilà, parmi les clients d'un refuge, on trouve de " tout " : si les amateurs d'escalade ou d'alpinisme viennent naturellement passer la nuit dans ces cabanes d'altitude, d'autres mettent les pieds sur un sentier de montagne pour la première fois de leur vie... Entre ces deux populations qui n'ont pas grand-chose en commun, le gardien de refuge doit enfiler mille et une casquettes : tour à tour plombier, restaurateur, secouriste, électricien ou monsieur météo, il doit aussi jongler avec la promiscuité des lieux, l'éloignement et l'altitude. Une situation particulière qui donne lieu à des scènes de vie surprenantes, cocasses, dérangeantes, parfois dramatiques : les chroniques d'un refuge ordinaire.
EDITIONS GLENAT


CYRIL AZOUVI est journaliste au mensuel économique Management et a longtemps collaboré à la presse voyage (Terre sauvage, National Geographic France, etc.). Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Une année en haut, chroniques d'un refuge ordinaire


 

Parking à Iraty-Cize, que l'on atteint par Saint-Jean-le-Vieux ou par Larrau.

Ecrire à l'auteur
(Accueil)

Creative Commons License  Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International License  2017  Michel Cassou
Valid CSS 3 Valid HTML 5