RANDONNEES ET ASCENSIONS DANS LES PYRENEES

Accueil      
PYRENEES ATLANTIQUES Labourd Basse Navarre Soule Barétous Vallée d'Aspe Bas Ossau Haut Ossau
HAUTES PYRENEES Lourdes-Val d'Azun Argelès-Cauterets Castelloubon-Campan Barèges-La Mongie Vallée du Gave de Pau Vallée d'Aure Louron-Nistos-Barousse
HAUTE GARONNE Oueil-Oo Vallée de Luchon Vallée du Lys Vallée de la Pique Vallée de la Garonne Cagire-Cournudère  
ARIEGE Lez-Ribérot Salat-Alet Vicdessos-Garbet Siguer-Aston Orgeix-Oriège Mont d'Olmes St Girons-Foix
PYRENEES ORIENTALES Cerdagne Capcir Conflent Vallespir Aspres Albères  
AUDE Haute Vallée de l'Aude Corbières Région Limouxine Montagne d'Alaric      
ESPAGNE              
ANDORRE              

CONFLENT

ROC DE L'ERMITA - MONT CORONAT (1063)

26/08/2019

Trace gpx : 1063 Roc de l'Ermita - Mont Coronat   Clic droit et "Enregistrer le lien sous ..."

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

ign  ign  ign  ign

Image flottante   Ce parcours propose de faire l’ascension du Mont Coronat directement depuis Nohèdes par un cheminement hors des sentiers battus. La montée par la Coma de Tallats se fait par un sentier dont l’origine n’est pas évidente à trouver, qui devient facile à suivre par un balisage par points de différentes couleurs jusqu’à l’altitude 1700 m environ où il se perd dans la végétation. Le reste de la montée au sommet ne présente pas de problème technique à part celui de garder le bon cap pour atteindre la crête au plus près du sommet. S’aider d’un GPS et de la trace enregistrée sera une aide précieuse.
Cest une très belle randonnée presque entièrement en forêt.
Du parking visiteurs 500 mètres avant le village, faire par la route, 200 mètres vers Nohèdes et repérer sur la gauche un figuier et le départ d’un sentier permettant de descendre jusqu’à la piste dans la Vallon de la Rivière de Nohèdes. Suivre la piste sur la droite, faire environ 200 m après la première habitation et repérer sur la gauche de la piste des traces de passages franchissant le talus à travers les arbres. Ensuite monter droit au-dessus, longer la forêt en direction d’un gendarme caractéristique, passer sur la gauche de celui-ci à côté d’un mur en pierres. Le sentier devient à partir de là plus évident, balisage multicolore. Le suivre jusqu’à ce qu’il disparaisse progressivement vers 1700 m d’altitude dans le contournement par le haut de la Roca Roja. C’est à partir de là qu’un GPS sera utile. Sur la carte IGN il y a le tracé du sentier depuis la piste jusqu’à la crête à proximité du Roc Ermita, sur le terrain je ne l’ai pas trouvé. Le cheminement que j’ai suivi amène quasiment au Mont Coronat, le détour facultatif par le Roc Ermita n’apporte pas grand-chose de plus.
Du Mont Coronat descendre par l’arête nord-ouest jusqu’au Col de Portus, se guider avec les marquages territoriaux (trait rouge sur fond blanc) qui donne la marche à suivre au début, ensuite prendre le cheminement le plus facile jusqu’au col.
A partir du Coll de Portus suivre le balisage pour revenir sur Nohèdes par pistes et sentiers balisés.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Nohèdes parking visiteurs 940 m - Piste 830 m - Roc de l'Ermita 2055 m - Mont Coronat 2172 m - Coll de Portus 1736 m - Nohèdes parking visiteurs 940 m

🕖  :  07h45   /  Météo  :  ⛅⛅⛅⛅⛅
 :  21.840 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤  ❤  ❤
 :  1495 m   /  Terrain  :   Sentier, hors sentier, piste
 :  1495 m   /  Matériel  : 
 :  6h05   /  Equipement  : 
 :  2h15   /  Difficulté  :   Sans
 :  8h20   /  Topo  :   Carte IGN, Google Earth

PHOTOS DE LA SORTIE CARTE IGN CARTE ROUTIERE


UN PEU DE CULTURE PYRENEENNE

Image flottante  CLAUDE DUBOIS : MANGEUSES D'HOMMES L'EPOPEE DES MINES DE BENTAILLOU ET DE BULARD EN ARIEGE   L’industrie des mines dans l’Ariège donne l’impression d’une industrie puissante et florissante. Si l’exploitation de la mine de plomb-zinc de Bentaillou, à Sentein, s’inscrit dans le long terme avec une dizaine d’exploitants qui se sont succédé de 1853 à 1953, celle de la mine de Bulard se distingue par 18 années de défi à la haute montagne. Tant et si bien que, connue sous le nom de « Mangeuse d’hommes », elle fut aussi baptisée la « Reine des concessions des Pyrénées ». La mine de Sentein fut même nationalisée pendant 3 ans. Cet ouvrage retrace cette histoire riche et étonnante, qui permet d’entrevoir ce qu’étaient la vie et le travail des mineurs isolés à haute altitude. Une histoire qui dresse une galerie de portraits de spéculateurs, d’aventuriers, de pirates des mines, mais aussi des plus prestigieuses entreprises. Une histoire qui révèle que ces mines perchées au bout du monde ont parfois été pionnières et à la pointe du progrès.
EDITONS PRIVAT


CLAUDE DUBOIS, archéologue et docteur en histoire des techniques, est un spécialiste des mines métalliques anciennes. Auteur d'une quarantaine de publications scientifiques et d'articles du Dictionnaire des Pyrénées (Éditions Privat, 2000).


 

A partir de la D116 reliant Prades à Villfranche de Conflent, à hauteur de La Llica prendre rive gauche de la Tet, la D26 en direction de Nohèdes jusqu'au parking visiteurs

Ecrire à l'auteur
(Accueil)

Creative Commons License  Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International License  2017  Michel Cassou
Valid CSS 3 Valid HTML 5