RANDONNEES ET ASCENSIONS DANS LES PYRENEES

Accueil      
PYRENEES ATLANTIQUES Labourd Basse Navarre Soule Barétous Vallée d'Aspe Bas Ossau Haut Ossau
HAUTES PYRENEES Lourdes-Val d'Azun Argelès-Cauterets Castelloubon-Campan Barèges-La Mongie Vallée du Gave de Pau Vallée d'Aure Louron-Nistos-Barousse
HAUTE GARONNE Oueil-Oo Vallée de Luchon Vallée du Lys Vallée de la Pique Vallée de la Garonne Cagire-Cournudère  
ARIEGE Lez-Ribérot Salat-Alet Vicdessos-Garbet Siguer-Aston Orgeix-Oriège Mont d'Olmes St Girons-Foix
PYRENEES ORIENTALES Cerdagne Capcir Conflent Vallespir Aspres Albères  
AUDE Haute Vallée de l'Aude Corbières Région Limouxine Montagne d'Alaric      
ESPAGNE              
ANDORRE              

CERDAGNE

PUIG DE DURANEU - PUIGMAL D'ERR - PUIGMAL DE LLO (911)

11/08/2017

Trace gpx : 911 Puigmal d'Err   Clic droit et "Enregistrer le lien sous ..."

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

ign  ign  ign  ign

Image flottante   Commencer le parcours en poursuivant sur la route goudronnée jusqu’à son terminus à la Jaça del Prat de Tossa où on y trouve le départ du le téléski de Prat de Tossa. Rejoindre le Pic de Duraneu en remontant au mieux la piste de ski, le sommet se trouve quelques mètres au-dessus de l’arrivée du téléski. Poursuivre en prenant la crête et remonter une autre piste de ski en direction de la Tossa del Pas dels Lladres et à 2610 m obliquer à droite pour partir en traversée sous le sommet, par un bon chemin, vers le Col de Quéralbs où on trouve la borne frontière 506. Du col suivre la crête frontière, sans difficulté, jusqu’au Petit Puigmal de Sègre en passant par la Tossa del Pas dels Lladres et le Puigmal d’Err. Du Petit Puigmal de Sègre descendre vers l’ouest au col où arrive le chemin de la voie normale du Puigmal d’Err, on peut descendre par ce chemin ou poursuivre sur la crête vers un premier sommet, 2801 m, ne portant pas de nom. Continuer sur la crête un dizaine de minutes pour atteindre le Puigmal de Llo. De ce sommet descendre la crête vers le sud-ouest jusqu’à trouver un cairn plus gros que les autres,2600 m environ, signal pour prendre sur la gauche la direction du chemin de la voie normale que l'on voit en contre bas, suivre les cairns. Le reste de la descente pour revenir au parking est évident.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Station d'Err 2030 m - Pic de Duraneu 2539 m - Pas dels Lladres 2495 m - Coll de Queralbs 2531 m Borne 506 - La Tossa del Pas dels Lladres 2662 m - Puigmal d'Err 2910 m -
Petit Puigmal de Segre 2810 m - Sommet 2801 m - Puigmal de Llo 2767 m - Station d'Err 2030 m

🕖  :  07h37   /  Météo  :  🌞⛅⛅⛅⛅
 :  17.490 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤  ❤  ❤  ❤
 :  1265 m   /  Terrain  :   Piste, sentier
 :  1265 m   /  Matériel  : 
 :  5h16   /  Equipement  : 
 :  1h33   /  Difficulté  :   Sans
 :  6h49   /  Topo  :   Internet, carte IGN, Google Earth

PHOTOS DE LA SORTIE CARTE IGN CARTE ROUTIERE

AUTRES PARCOURS PROCHES Puigmal de Segre - Puig de Finistrelles La Tossa d'Err - Puig de Coma Dolça Puigmal d'Err - Puigmal de Segre - Puigmal de Llo


UN PEU DE CULTURE PYRENEENNE

Image flottante  GEORGES VERON : SOUVENIRS D'UN PYRENEISTE   Georges Véron (1933-2005), natif de la Sarthe, découvre les Pyrénées dans le courant des années 50. Son "initiateur" sera Joseph Ribas, journaliste et écrivain pyrénéiste réputé, le "cousin Jo", collaborateur fidèle de « Pyrénées ».
En 1968, quand d’autres maniaient les pavés, Véron fréquentait la caillasse des hauteurs pyrénéennes dans la perspective de ce qui allait devenir la HRP (haute randonnée pyrénéenne), magistrale traversée de la chaîne, d’ouest en est.
Des premières excursions dans les montagnes catalanes au recrutement de ses compagnons de la traversée inaugurale, et jusqu’à l’aboutissement - la publication en 1974 de la première édition - Georges Véron consigne dans des carnets l’ensemble de ses aventures et mésaventures, que ce soit sur le terrain ou bien lors de réunions de travail avec des montagnards alors prestigieux et des technocrates bien peu au fait des réalités.
Ces notes, sélectionnées par Michel Record , constituent le corps de cet ouvrage. On y découvre un Véron à la fois ironique et sensible, on y retrouve un montagnard organisé, valeureux, tout à la fois audacieux et réfléchi.
On y rencontre aussi des personnages truculents, comme Charles Etcheparre, compagnon de la première heure, Basque au verbe haut, avec qui G. Véron tracera et balisera le GR 10 au Pays basque. On se délecte aux souvenirs d’une aventure picaresque que l’on peut faire siens si on a déjà un tant soit peu usé ses semelles entre Atlantique et Méditerranée.
Apparament Rando Editions n'existe plus en tant que tel. On trouve les livres chez GLENAT dans la section Rando Editions.
On peut trouver le livre de Georges Véron sur le site de la REVUE PYRENEES


GEORGES VERON, né le 6 octobre 1933 dans la Sarthe et mort le 12 mars 2005 à Bernac-Debat dans les Hautes-Pyrénées.
Professeur de biologie, il a d'abord pratiqué le football et l'athlétisme pendant plus de vingt ans avant de découvrir les Pyrénées. Quand il découvre la chaîne de montagnes, il « tombe amoureux » et en fait rapidement sa passion. Il enchaîne les balades à un rythme qui lui vaut le surnom de « stakhanoviste de la montagne ». En 1968, il effectue la traversée des Pyrénées et réussit le pari d'aller de la mer Méditerranée à l'océan Atlantique par la haute montagne, en 41 étapes, uniquement à l'aide de cartes, créant ainsi la Haute randonnée pyrénéenne. Puis il se consacre presque exclusivement à la randonnée d'altitude, à pied, mais aussi en vélo tout terrain.
Membre du Club alpin français, collaborateur de la Fédération française de la randonnée pédestre, il a participé à la création, la rédaction du GR10, au Pays basque et dans les Pyrénées-Orientales. Enseignant à Tarbes depuis 1978, conseiller technique de l'association randonnées pyrénéennes, Georges Véron a augmenté ses activités pour publier une trentaine de guides de randonnées tout le long de cette chaîne : série des 100 randonnées, des 100 plus beaux sommets, itinéraires de VTT et chemins de Saint-Jacques de Compostelle.
WIKIPEDIA


 

A partir de la D116 reliant Saillagousse à Bourg Madame, suivre la direction de la station de ski Err-Puigmal par la D89 jusqu'au terminus de la route

Ecrire à l'auteur
(Accueil)

Creative Commons License  Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International License  2017  Michel Cassou
Valid CSS 3 Valid HTML 5