RANDONNEES ET ASCENSIONS DANS LES PYRENEES

Accueil      
PYRENEES ATLANTIQUES Labourd Basse Navarre Soule Barétous Vallée d'Aspe Bas Ossau Haut Ossau
HAUTES PYRENEES Lourdes-Val d'Azun Argelès-Cauterets Castelloubon-Campan Barèges-La Mongie Vallée du Gave de Pau Vallée d'Aure Louron-Nistos-Barousse
HAUTE GARONNE Oueil-Oo Vallée de Luchon Vallée du Lys Vallée de la Pique Vallée de la Garonne Cagire-Cournudère  
ARIEGE Lez-Ribérot Salat-Alet Vicdessos-Garbet Siguer-Aston Orgeix-Oriège Mont d'Olmes St Girons-Foix
PYRENEES ORIENTALES Cerdagne Capcir Conflent Vallespir Aspres Albères  
AUDE Haute Vallée de l'Aude Corbières Région Limouxine Montagne d'Alaric      
ESPAGNE              
ANDORRE              

CONFLENT

CAMBRE D'ASE (913)

14/08/2017

Trace gpx : 913 Cambre d'Ase.gpx   Clic droit et "Enregistrer le lien sous ..."

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

ign  ign  ign  ign

Image flottante   Prendre à l’extrémité du parking la piste carrossable fermée à la circulation permettant d’aller jusqu’à la station de Saint-Pierre-dels-Forçats. Au Pla del Cambra d’Ase repérer un assez grand panneau en bois gravé indiquant la direction de la Cambre d’Ase, le chemin est balisé de cairns et de taches de peinture orange. Après 800 mètres de montée raide mais régulière on aboutit sur la crête reliant le Puig de l’Homme Mort à la Cambre d’Ase, suivre cette crête vers le sud-ouest pour atteindre le sommet matérialisé par une croix. Pour la descente on peut revenir le même chemin ou suivre la crête vers le nord-ouest soit en restant sur son fil, vue spectaculaire sur le versant nord, ou sur le chemin en léger contre bas. Le reste de la descente est cairné et ne présente pas de difficulté.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Eyne 2600 1790 m - Station de Saint Pierre dels Forçats 1939 m- Cambre d'Ase 2750 m -El Cim del Ras 2610 m -Eyne 2600 1790 m

🕖  :  07h38   /  Météo  :  🌞🌞🌞🌞🌞
 :  11.400 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤  ❤  ❤  ❤
 :  1040 m   /  Terrain  :   Piste, sentier, hors sentier
 :  1040 m   /  Matériel  : 
 :  3h33   /  Equipement  : 
 :  1h43   /  Difficulté  :   Sans
 :  5h16   /  Topo  :   Internet, carte IGN, Google Earth

PHOTOS DE LA SORTIE CARTE IGN CARTE ROUTIERE


UN PEU DE CULTURE PYRENEENNE

Image flottante  LEON DUFOUR : COURSES ET ASCENSIONS DANS LES PYRENEES   Présenté par ALAIN BOURNETON.
Le livre pyrénéen de Léon Dufour n'existait pas. Cette première édition rassemble l'ensemble de son oeuvre pyrénéenne ; cette parution mérite bien ce qualificatif, ainsi est donc réparée une importante lacune dans le corpus du livre pyrénéen. Ces écrits, en effet, se distinguent du reste de la littérature pyrénéenne, laquelle était surtout une littérature thermale. Peu nombreux, en ce temps, furent les auteurs qui se hasardèrent plus loin, vers les sommets et qui laissèrent un témoignage de leur entreprise, constat qui ne fait que renforcer la qualité de ces écrits montagnards de Léon Dufour. Seuls firent oeuvre novatrice les hommes de science, motivés par l'étude ou la recherche dans les secteurs écartés des centres humains.
Il s'adjuge le Pic du Midi et visite les vallées de Barèges, Cauterets et Gavarnie. À Bagnères de Bigorre, avec Jacou, berger-botaniste, il fait une excursion botanique à la Pène de l'Héris. Aux trois voyages des premières années de sa jeunesse, il ajoute huit voyages. Voyage d'étude aux Monts Maudits, ascension du pic d'Anie (la seconde connue), voyage à Gavarnie, Héas et ascension du pic du Midi de Bigorre, ascension du Canigou et bien d'autres sommets.
Léon Dufour fut non seulement un aimable, mais un important savant. Les Pyrénées ont eu une place de choix dans le coeur de Dufour, elles lui doivent la découverte de plusieurs trésors de sa flore. Il fut aussi un précurseur en matière de géographie botanique. Dans le domaine du pyrénéisme, il justifie tout à fait les critères qui en font sa définition : « savoir à la fois ascensionner, écrire et sentir » et par sa démarche scientifique systématique, il y ajoutera aussi le terme de chercher. on peut affirmer qu'avec ses ascensions de l'Ossau, du Ger et sa tentative à l'Amoulat, ce savant figure au premier plan des « grimpeurs » de l'époque.
PYREGRAPH


LEON DUFOUR savant naturaliste et Pyrénéiste du XIXeme siècle. Léon Dufour est né dans les Landes à Saint-Sever le 11 avril 1780. En 1796-1797-1799, il effectue ses premiers voyages aux Pyrénées et rencontre de Ramond, entrevue déterminante pour la suite de sa vie scientifique. Entomologiste et botaniste, Léon Dufour sera élu président de la Société botanique de France et Président Honoraire de la Société entomologiste de France en 1851.


 

Au Col de la Perche sur la N116 reliant Mont Louis et Saillagouse, prendre la D33 pour rejoindre la station de ski d'Eyne 2600

Ecrire à l'auteur
(Accueil)

Creative Commons License  Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International License  2017  Michel Cassou
Valid CSS 3 Valid HTML 5