Accueil      
PYRENEES ATLANTIQUES Labourd Basse Navarre Soule Barétous Vallée d'Aspe Bas Ossau Haut Ossau
HAUTES PYRENEES Lourdes-Val d'Azun Argelès-Cauterets Castelloubon-Campan Barèges-La Mongie Vallée du Gave de Pau Vallée d'Aure Louron-Nistos-Barousse
HAUTE GARONNE Oueil-Oo Vallée de Luchon Vallée du Lys Vallée de la Pique Vallée de la Garonne Cagire-Cournudère  
ARIEGE Lez-Ribérot Salat-Alet Vicdessos-Garbet Siguer-Aston Orgeix-Oriège Mont d'Olmes St Girons-Foix
PYRENEES ORIENTALES Cerdagne Capcir Conflent Vallespir Aspres Albères  
AUDE Haute Vallée de l'Aude Corbières Région Limouxine Montagne d'Alaric      
ESPAGNE              
ANDORRE              

PIC DE LA CLAPE - PUIG SEC - PUIG DE MONTESQUIU - PUIG DES MIQUELETS (935)

FRONTIERE DU COLL PREGON AU COLL D'ARES - BORNES 515 A 519

PYRENEES ORIENTALES - VALLESPIR

23/03/2018

Trace gpx : 935 Pic de la Clape - Bornes frontière 515-519   Clic droit et "Enregistrer le lien sous ..."

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

ign  ign  ign  ign

Image flottante   Du Coll d’Arès, partir vers le nord sur le flanc est du Pic Montesquiu de façon à franchir la crête nord-est de celui-ci pour descendre ensuite sur la piste carrossable en contre bas. Suivre cette piste jusqu’au Col de Basses Fabert 1597 m (panneau). Obliquer à l’ouest, passer par le Puig Sec et longer la crête frontière en contre bas de celle-ci, versant nord, par diverses sentes, jusqu’au Coll Prégon où on trouve facilement la borne frontière 515.
Le retour se fait sur la crête frontière en passant par les divers pics et cols, on y trouve facilement la borne 516 à la Collade de Prats, les croix 517 et 518 respectivement au Coll des Boyrès et au Coll des Pichadous. La borne 519 se trouve en bordure de la route au Coll d’Arès.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Col d'Ares 1513 m - Puig Sec 1642 m - Col Pregon 1535 m - Pic de la Clape 1655 m - Col des Basses de Fabert 1622 m - Pic des Basses 1637 m - Collade de Prats 1596 m -
Puig Pedrissa 1640 m - Col 1622 m - Pic des Miquelets 1632 m - Col des Boyrès 1581 m - Puig de l'Hospitalet 1619 m - Col des Pichadous 1527 m - Pic Montesquiu 1581 m - Col d'Ares 1513 m

🕖  :  08h00   /  Météo  :  ⛅⛅⛅⛅⛅
 :  16.120 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤  ❤  ❤
 :  515 m   /  Terrain  :   Sentier, piste
 :  515 m   /  Matériel  : 
 :  3h50   /  Equipement  : 
 :  1h00   /  Difficulté  :   Sans
 :  4h50   /  Topo  :   Carte IGN, Google Earth

PHOTOS DE LA SORTIE CARTE IGN CARTE ROUTIERE

AUTRES PARCOURS PROCHES Mont Falgas - Bornes frontière 519-520


UN PEU DE CULTURE PYRENEENNE

Image flottante   GERARD RAYNAUD : TUQUEROUYE BALCON DU MONT-PERDU   Parfaite illustration des beautés de la haute montagne pyrénéenne, la brèche de Tuquerouye, d'où se dévoile subitement et théâtralement pour celui qui arrive par la France, la vue sur le lac gelé et les imposantes faces nord du Mont-Perdu et du Cylindre du Marboré, constitue un site exceptionnel à plus d'un titre : géélogique, géographique, naturaliste, historique…
Depuis les premières visites – mémorables – de Ramond de Carbonnières en 1797 jusqu'aux milliers de montagnards qui y accourent chaque année de nos jours, en passant par l'aventure extraordinaire et mouvementée du refuge construit en 1890 par le Club alpin français au milieu de sa brèche, il a vécu des heures brillantes, exaltantes, sombres et tragiques également.
C'est cette histoire hors du commun que Gérard Raynaud explore, entraînant le lecteur à la suite et à la découverte de ceux qui ont fait Tuquerouye.
EDITIONS MONHELIOS


GERARD RAYNAUD né en 1948, il réside à Laroque Timbaut (Lot et Garonne), à 17 kilomètres d’Agen. Il est père de trois enfants et grand père de cinq petits enfants. Ayant découvert à la fois les Pyrénées et Henry Russell à l’âge de 12 ans il ne s’en est pas encore remis.
Son premier article a été publié dans « Pyrénées » en 1974, sous la houlette bienveillante de Raymond Ritter, et depuis, de nombreux autres ont suivi, dans « Pyrénées » principalement ainsi que dans la « Revue pyrénéenne ».
Sa carrière montagnarde, commencée modestement en 1962 au Bergons, lui a permis de gravir un nombre respectable de sommets (plus de cent "trois mille" entre autres) ; elle a connu son apothéose avec Jean et Pierre Ravier en compagnie de qui il a eu la joie de réussir trois premières (au Barbe de Bouc, au pic Schrader, et à la pointe de Cestrède).


 

Remonter la Vallée du Tech jusqu'à Prats de Mollo - La Preste et toujours par la D115 prendre la direction du Col d'Arès

Ecrire à l'auteur
(Accueil)

Creative Commons License  Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International License  2017  Michel Cassou
Valid CSS 3 Valid HTML 5