RANDONNEES ET ASCENSIONS DANS LES PYRENEES

Accueil      
PYRENEES ATLANTIQUES Labourd Basse Navarre Soule Barétous Vallée d'Aspe Bas Ossau Haut Ossau
HAUTES PYRENEES Lourdes-Val d'Azun Argelès-Cauterets Castelloubon-Campan Barèges-La Mongie Vallée du Gave de Pau Vallée d'Aure Louron-Nistos-Barousse
HAUTE GARONNE Oueil-Oo Vallée de Luchon Vallée du Lys Vallée de la Pique Vallée de la Garonne Cagire-Cournudère  
ARIEGE Lez-Ribérot Salat-Alet Vicdessos-Garbet Siguer-Aston Orgeix-Oriège Mont d'Olmes St Girons-Foix
PYRENEES ORIENTALES Cerdagne Capcir Conflent Vallespir Aspres Albères  
AUDE Haute Vallée de l'Aude Corbières Région Limouxine Montagne d'Alaric      
ESPAGNE              
ANDORRE              

CERDAGNE

PIC DELS PEDRONS (981)

09/09/2018

Trace gpx : 981 Pic dels Pedrons   Clic droit et "Enregistrer le lien sous ..."

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

ign  ign  ign  ign

Image flottante   Du Col de Puymorens, prendre la piste au sud de la route, on peut aller jusqu’au réservoir à partir duquel elle est interdite, peu de places. Du Col de Puymorens ou du réservoir prendre la piste et la suivre jusqu’à une stèle. De la stèle deux solutions se présentent soit prendre le chemin ou continuer sur la piste. J’ai pris le chemin cela n’apporte pas grand-chose. Il est préférable de passer par la piste. Celle-ci passe par les bâtiments des anciennes mines de fer, poursuivre sur la piste jusqu’à la Coma dels Pedrons, traverser le ruisseau et obliquer sur la gauche vers un petit lac non nommé sur la carte IGN, 2321 m. Poursuivre au-dessus du lac, au plus facile, pour atteindre la crête nord du Pic dels Pedrons, 2500 m. Remonter cette crête jusqu’au ressaut terminal, quelques mètres où les mains peuvent être utiles, main courante (câble). Une fois sur la crête sommitale aller jusqu’au sommet qui est à l’autre bout.
Retour par le même chemin.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Puymorens réservoir 1970 m - Stèle 2140 m - Coma dels Pedrons 2167 m - Lac 2371 m - Crête nord 2525 m - Pic dels Pedrons 2715 m -
Sentier balisé 2140 m - Batiments des mines 2100 m - Stèle 2140 m - Puymorens réservoir 1970 m

🕖  :  08h45   /  Météo  :  ⛅⛅⛅⛅⛅
 :  15.140 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤  ❤
 :  891 m   /  Terrain  :   Piste, sentier, hors sentier
 :  891 m   /  Matériel  : 
 :  4h00   /  Equipement  : 
 :  1h42   /  Difficulté  :   Sans
 :  5h42   /  Topo  :   Carte IGN

PHOTOS DE LA SORTIE CARTE IGN CARTE ROUTIERE

AUTRES PARCOURS PROCHES Pic de la Mina Pic de l'Estanyol Pics de Font Negra Pic de l'Estanyol arête est


UN PEU DE CULTURE PYRENEENNE

Image flottante   PAUL-MARIE LEROY : L'EXPLOITATION DE LA MATURE DANS LES PYRENEES   En 1776, Paul-Marie Leroy signe son "Mémoire sur les travaux qui ont rapport à l'exploitation de la mâture dans les Pyrénées", décrivant "les manœuvres et les machines employées pour parvenir à extraire les mâts des forêts et les rendre à l'entrepôt de Bayonne, d'où ensuite ils sont distribués dans les différents arsenaux de la marine". En 120 pages et 12 planches, il montre et démontre les trésors d'ingéniosité qu'il a fallu déployer pour couper les arbres dans des forêts inaccessibles, pour transporter les bois jusqu'à la vallée, assembler les troncs pour en faire des radeaux, et les faire flotter jusqu'au port de Bayonne. Dans les Pyrénées, l'exploitation du bois dans la vallée d'Aspe s'avère parmi les plus périlleuses et demande beaucoup de technicité.
Pour s'en être arrogé un peu facilement les mérites, Leroy verra "un de ses anciens commis" prendre la plume et publier en 1778 une "Réfutation" à son mémoire, mise au point assez cinglante pour l'ingénieur des ports et arsenaux de la marine mais qui n'enlève en rien à la hardiesse de l'entreprise. Réédition des deux textes.
EDITIONS MONHELIOS


PAUL-MARIE LEROY est un ingénieur français, né vers 1733 à Guyancourt (Yveline).
Paul-Marie Leroy est le fils d’Adrien-Claude Leroy, officier des chasses du roi, et de Marie-Françoise Bouteille.
De 1752 à 1765, Leroy travailla à Lorient comme sous-ingénieur pour la Compagnie des Indes. En 1766, il fut affecté par la Marine au service de la Mâture à Bayonne. Il fut alors envoyé dans la vallée d'Aspe, en Béarn.
Il fit aménager des chemins de mâture dans la forêt d’Isseaux pour l'évacuation des mâts, et un moulin à scie au port d'Athas. En 1768, il obtint son brevet d’ingénieur des ports et arsenaux de la Marine.
L'œuvre majeure de Leroy est l’aménagement du chemin de la Mâture du Pact, en face du fort du Portalet, extraordinaire exploit technique pour l'époque, qui permit l'exploitation de la forêt du Pact de 1774 à 1778.
L'activité de la Mâture cessa en 1783 dans la vallée d'Aspe. Leroy dirigea alors les travaux dans la vallée d'Ossau jusqu'à leur cessation en 1792. Il était ingénieur en chef depuis 1784. Il mourut à Oloron en 1795.


 

Parking Col de Puymorens, réservoir d'eau

Ecrire à l'auteur
(Accueil)

Creative Commons License  Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International License  2017  Michel Cassou
Valid CSS 3 Valid HTML 5