RANDONNEES ET ASCENSIONS DANS LES PYRENEES

Accueil      
PYRENEES ATLANTIQUES Labourd Basse Navarre Soule Barétous Vallée d'Aspe Bas Ossau Haut Ossau
HAUTES PYRENEES Lourdes-Val d'Azun Argelès-Cauterets Castelloubon-Campan Barèges-La Mongie Vallée du Gave de Pau Vallée d'Aure Louron-Nistos-Barousse
HAUTE GARONNE Oueil-Oo Vallée de Luchon Vallée du Lys Vallée de la Pique Vallée de la Garonne Cagire-Cournudère  
ARIEGE Lez-Ribérot Salat-Alet Vicdessos-Garbet Siguer-Aston Orgeix-Oriège Mont d'Olmes St Girons-Foix
PYRENEES ORIENTALES Cerdagne Capcir Conflent Vallespir Aspres Albères  
AUDE Haute Vallée de l'Aude Corbières Région Limouxine Montagne d'Alaric      
ESPAGNE              
ANDORRE              

CERDAGNE

PUIG DE COMA D'OR - PIC DE CORTAL ROSSO (980)

07/09/2018

Trace gpx : 980 Puig de Coma d'Or   Clic droit et "Enregistrer le lien sous ..."

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

ign  ign  ign  ign

Image flottante   Du Col de Puymorens, prendre la piste au nord de la route sur cinq cents mètres environ puis prendre sur la droite la piste de Cortal Rosso jusqu’à son terminus, construction EDF. Poursuivre par le canal bétonné lui faisant suite jusqu’ à sa fin, prise d’eau. Continuer par le sentier jusqu’à la Portella de Lanos. De la portella partir vers le nord, pour commencer la montée au Puig de Coma d’Or en passant par le Pic de Cortal Rosso, raide, on y trouve des traces de sentier et des cairns. On ne voit le sommet du Puig de Coma d’Or qu’après avoir atteint le gros cairn visible de loin, du cairn descendre au petit col et continuer en face franchir une petite brèche, pas de II.
Pour le retour, revenir au petit col tourner à droite, ouest, pour rejoindre la Portella de Cortal Rosso et la Portella de la Coma d’en Garcia, de laquelle on peut descendre par la Coma d’en Garcia pour rejoindre le Col de Puymorens. Pour ce qui concerne le trajet suivi, de la portella prendre au sud, puis sud-ouest la Cresta dels Llosers. Après le sommet 2662 m descendre au col 2509 m et remonter au sommet 2618 m. Toujours en suivant la crête descendre jusqu’au point 2424 m* et descendre plein sud sur une centaine de mètres pour ensuite obliquer à droite, ouest, et rejoindre la piste et le Col de Puymorens.
*Au 2424 m j’ai poursuivi sur la crête, facile au début elle devient impraticable. J’ai dû partir sur la droite dans les broussailles et descendre au mieux. Sans être très difficile il est préférable de l’éviter.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Col de Puymorens 1920 m - Prise d'eau 2220 m - Portella de Llanos 2468 m - Pic de Cortal Rosso 2692 m - Puig de Coma d'Or 2826 m
Roc Gros de Coma d'Or 2580 m - Portella de Cortal Rosso 2501 m - Portella de la Coma d'en Garcia 2534 m - Pic dels Llosers 2662 m -
Col 2509 m - Sommet 2618 m - Piste 1995 m - Col de Puymorens 1920 m

🕖  :  07h55   /  Météo  :  🌞🌞⛅⛅⛅
 :  19.680 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤  ❤  ❤  ❤
 :  1280 m   /  Terrain  :   Piste, sentier, hors sentier
 :  1280 m   /  Matériel  : 
 :  5h24   /  Equipement  : 
 :  1h34   /  Difficulté  :   Pente raide
 :  6h58   /  Topo  :   Carte IGN

PHOTOS DE LA SORTIE CARTE IGN CARTE ROUTIERE

AUTRES PARCOURS PROCHES Pic de Tossal Mercader - Pic de Querforc Pic de Querforc - Puig de Coma d'Or Puig de Font Viva - Puig de Coma d'Or


UN PEU DE CULTURE PYRENEENNE

Image flottante   STEPHEN LIEGEARD : VINGT JOURNEES D'UN TOURISTE AU PAYS DE LUCHON   Dans les années 1870, Stéphen Liégeard, bourguignon, aime fréquenter la station thermale de Luchon dont il apprécie les charmes et la vie de salons. Ayant lu Ramond de Carbonnières et muni du guide Joanne, il décide d’aller plus loin et d’écrire un guide sur Luchon et ses environs. Il recense ainsi un ensemble de lieux, de promenades ou de randonnées à réaliser lors d’un séjour dans cette ville, reine des Pyrénées et organise son livre en vingt journées.
On retrouve les inévitables : lac d’Oô, Céciré, Perdighère, etc. On est tout surpris d’y trouver l’itinéraire détaillé de la montée de l’Aneto (Néthou) ! Mais surtout, s’intéressant à la vie luchonnaise et à ses soirées, Liégeard est avant tout le « vrai peintre du pyrénéisme de plaisir » (l’expression est de Beraldi). Inégalé de nos jours.
EDITIONS MONHELIOS


FRANCOIS STEPHENE EMILE LIEGEARD qui n'utilisa que son deuxième prénom, sous la forme Stéphen, est né à Dijon le 29 mars 1830. Ecrivain et poète français. Il est l'inventeur du terme « Côte d’Azur » pour remplacer la dénomination « Riviera ». Il inspira à Alphonse Daudet le personnage du « sous-préfet aux champs » des Lettres de mon moulin.
Stéphen Liégeard est à la fois un personnage au train de vie fastueux et un homme bon et généreux. Il se fait le mécène de nombreuses associations et institutions.
Il s'éteint à plus de quatre-vingt-quinze ans, le 29 décembre 1925 à Cannes, et est inhumé à Dijon.


 

Parking au Col de Puymorens

Ecrire à l'auteur
(Accueil)

Creative Commons License  Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International License  2017  Michel Cassou
Valid CSS 3 Valid HTML 5