Accueil      
PYRENEES ATLANTIQUES Labourd Basse Navarre Soule Barétous Vallée d'Aspe Bas Ossau Haut Ossau
HAUTES PYRENEES Lourdes-Val d'Azun Argelès-Cauterets Castelloubon-Campan Barèges-La Mongie Vallée du Gave de Pau Vallée d'Aure Louron-Nistos-Barousse
HAUTE GARONNE Oueil-Oo Vallée de Luchon Vallée du Lys Vallée de la Pique Vallée de la Garonne Cagire-Cournudère  
ARIEGE Lez-Ribérot Salat-Alet Vicdessos-Garbet Siguer-Aston Orgeix-Oriège Mont d'Olmes St Girons-Foix
PYRENEES ORIENTALES Cerdagne Capcir Conflent Vallespir Aspres Albères  
AUDE Haute Vallée de l'Aude Corbières Région Limouxine Montagne d'Alaric      
ESPAGNE              
ANDORRE              

COL D'ANAYE OU COL DE L'INSOLE (824)

PYRENEES ATLANTIQUES - VALLEE D'ASPE

26/10/2015

Trace gpx : 824 Col d'Anaye   Clic droit et "Enregistrer le lien sous ..."

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

ign  ign  ign  ign

Image flottante   Débuter la randonnée en continuant vers le fond du plateau, laisser la cascade de Sanchèse sur la gauche et en se rapprochant du pied du Pic de la Brèque repérer l’amorce du sentier qui permet de déboucher dans le Vallon d’Anaye. Raide au début il s’adoucit petit à petit. Aucune difficulté pour le suivre.
Une quinzaine de minutes après la sortie de la forêt, on passe à proximité du cayolar d’Anaye. Poursuivre dans le vallon 1 heure de plus environ pour arriver aux sources de Marmitou. Ne pas suivre le chemin partant vers le Col des Ourtets mais au contraire chercher les cairns qui font partir sur la droite vers le Col de l’Insole visible au pied des barres rocheuses du Pène de Castet. Le sentier passe à travers une zone chaotique, il est bien cairné, et redevient assez rapidement facile jusqu’au Col de l’Insole. Le but était pour nous de trouver la croix frontière 272. Après avoir tourné et viré elle est restée introuvable.
Retour par le même chemin.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Plateau de Sanchèse 1081 m - Cabane d'Anaye 1013 m - Sources de Marmitou 1846 m - Col de l'Insole 2040 m - Plateau de Sanchèse 1081 m

🕖  :  09h50   /  Météo  :  ☁☁☁⛅⛅
 :  13.600 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤  ❤
 :  1085 m   /  Terrain  :  sentier, hors sentier, crête
 :  1085 m   /  Matériel  : 
 :  4h35   /  Equipement  : 
 :  2h10   /  Difficulté  :  Sans
 :  6h45   /  Topo  :  Carte IGN, Google Earth

PHOTOS DE LA SORTIE CARTE IGN CARTE ROUTIERE

AUTRES PARCOURS PROCHES Le Billare Pic de la Brèque - Cailloux de Lagne Pic et Table des Trois Rois


UN PEU DE CULTURE PYRENEENNE

Image flottante   IVAN ET BORIS THOMAS : ANSABERE, UN SIECLE DE CONQUÊTE   Depuis les débuts de son exploration alpine en 1883, Ansabère a attiré des générations de grimpeurs et d’amoureux des espaces pyrénéens. Par la verticalité de ses parois, la montagne d’Ansabère a été, et reste un défi dans les Pyrénées.
Relevant peu à peu ce défi, les grimpeurs ouvrent des voies repoussant toujours un peu plus loin les limites de l’inaccessible. De la toute première « première » : la cordée tragique Calame-Carrive en 1923, à la tyrolienne réalisée en 2009 entre Aiguille Nord et Pic d’Ansabère, plus de quatre-vingts ans d’aventures sont racontés par les auteurs qui, pour établir leur récit, ont retrouvé les protagonistes ou leur famille. Belles histoires, mais parfois destinée tragique pour des jeunes hommes qui vont payer de leur vie leur amour des Pyrénées et de la montagne. Mais celle-ci est un tout indissociable : les exploits sportifs dont elle est le théâtre s’inscrivent dans le contexte plus large d’un milieu naturel et humain engagé dans l’histoire d’une vallée. On imagine des aménagements, on rêve de projets quelquefois grandioses. Ansabère, c’est aussi quatre-vingts ans de rumeurs, de débats souvent passionnés entre les impératifs de la préservation du site et ceux du développement de la vallée.
Le livre d’Ivan et Boris Thomas, écrit à quatre mains, en cordée réversible, est le résultat d’une enquête minutieuse qui les a conduits un peu partout en France et en Espagne, avec pour seul parti-pris de vous faire regarder « leur » montagne autrement.
EDITIONS MONHELIOS


IVAN ET BORIS THOMAS Deux frères, Ivan et Boris Thomas, tous deux éducateurs, ont décidé, soixante ans après, jour pour jour, de refaire ensemble le chemin parcouru autrefois par leur grand-père, Jean Dutech, et son compagnon de cordée et ami, Henri Barrio. À partir de là ils ont cherché à en savoir plus.


 

Remonter la Vallée d'Aspe, passer Bedous que la déviation évite, faire 6 kilomètres de plus et tourner à droite vers Lescun, à partir de Lescun suivre les panneaux jusqu'au Plateau de Sanchèze

Ecrire à l'auteur
(Accueil)

Creative Commons License  Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International License  2017  Michel Cassou
Valid CSS 3 Valid HTML 5