Accueil      
PYRENEES ATLANTIQUES Labourd Basse Navarre Soule Barétous Vallée d'Aspe Bas Ossau Haut Ossau
HAUTES PYRENEES Lourdes-Val d'Azun Argelès-Cauterets Castelloubon-Campan Barèges-La Mongie Vallée du Gave de Pau Vallée d'Aure Louron-Nistos-Barousse
HAUTE GARONNE Oueil-Oo Vallée de Luchon Vallée du Lys Vallée de la Pique Vallée de la Garonne Cagire-Cournudère  
ARIEGE Lez-Ribérot Salat-Alet Vicdessos-Garbet Siguer-Aston Orgeix-Oriège Mont d'Olmes St Girons-Foix
PYRENEES ORIENTALES Cerdagne Capcir Conflent Vallespir Aspres Albères  
AUDE Haute Vallée de l'Aude Corbières Région Limouxine Montagne d'Alaric      
ESPAGNE              
ANDORRE              

LE BILLARE (825)

PYRENEES ATLANTIQUES - VALLEE D'ASPE

31/10/2015

Trace gpx : 825 Le Billare   Clic droit et "Enregistrer le lien sous ..."

CAPTURES SUR CARTE IGN ET SUR GOOGLE EARTH

ign  ign  ign  ign

Image flottante   Débuter la randonnée en continuant vers le fond du plateau, laisser la cascade de Sanchèse sur la gauche et en se rapprochant du pied du Pic de la Brèque repérer l’amorce du sentier qui permet de déboucher dans le Vallon d’Anaye. Très vite après être sorti de la forêt sur un replat repérer des cairns sur la gauche alors que le chemin a plutôt tendance à partir vers la droite pour rejoindre le cayolar d’Anaye.
Suivre les cairns qui permettent par une sente peu visible de longer la raillère sur son côté droit. Le sentier est suffisamment cairné pour être suivi sans problème. La montée, raide, mène à un petit col 2233 m sur la crête reliant le Billare et les Pics de Pène Blanque.
Une fois parvenu au col prendre sur la gauche, suivre le sentier sur la crête herbeuse au début puis elle devient rocheuse. Un premier petit couloir facile, évitable par la gauche, est suivi d’une portion sans difficulté. L’ascension se poursuit par une cheminée facile, il reste une petite brèche à franchir qui représente la plus grosse difficulté (II). Il reste quelques mètres pour arriver au sommet.
On peut poursuivre vers l’extrémité est du plateau sommital. Pour cela il est nécessaire de franchir une autre brèche (II).
Retour par le même chemin.

POINTS CARACTERISTIQUES DU PARCOURS

Plateau de Sanchèse 1081 m - Col sur la crête ouest 2233 m - Le Billare 2318 m - Plateau de Sanchèse 1081 m

🕖  :  08h00   /  Météo  :  🌞🌞🌞🌞🌞
 :  10.800 km   /  Intérêt  :  ❤  ❤  ❤  ❤  ❤
 :  1375 m   /  Terrain  :  Sentier, crête rocheuse
 :  1375 m   /  Matériel  : 
 :  4h30   /  Equipement  : 
 :  2h30   /  Difficulté  :  PD- / II, Pente raide
 :  7h00   /  Topo  :  Carte IGN, Google Earth

PHOTOS DE LA SORTIE CARTE IGN CARTE ROUTIERE

AUTRES PARCOURS PROCHES Col d'Anaye Pic de la Brèque - Cailloux de Lagne Pic et Table des Trois Rois


UN PEU DE CULTURE PYRENEENNE

Image flottante   RAYMOND LAULOM : HISTOIRE DE LA VALLEE D'ASPE   Vallée pyrénéenne débouchant sur l'aragon espagnol, la vallée d'aspe a développé du fait de son isolement bien des particularismes et une cer­taine indépendance d'esprit qui, aujourd'hui encore, la singularisent. Religion, politique, économie, état sanitaire et social de cette vallée béarnaise au fil des siècles et des bouleversements idéologiques, en sept chapitres, Raymond Laulom dresse, en 16O pages, un tableau de la vallée d'aspe du temps des romains à aujourd'hui.
Pour écrire cette histoire de la vallée d'aspe, en renouvelant le genre, l'auteur s'est basé sur des documents retrouvés dans les archives publiques ou privées, textes bien souvent inédits, et en propose une lecture circonstanciée.
EDITIONS MONHELIOS


RAYMOND LAULOM né le 30 mai 1921 à Mugron (Landes), le P. Raymond Laulom a suivi un parcours de formation "classique" pour les religieux de son temps : Noviciat à Balarin (Gers) et premiers vœux en 1939 ; scolasticat en Terre Sainte: profession perpétuelle à Bethléem, ordination presbytérale à Jérusalem (29 juin 1946). Sa vie de religieux-prêtre s'est déroulée d'une manière toute particulière.
Longtemps il s'est retiré dans sa maison, la gardant cependant ouverte aux confrères qui lui demandaient l'hospitalité ; lui-même aimait se rendre à Sarrance, dont il s'est fait un historien, à sa manière. En 2001, il a choisi de rejoindre la communauté de la Maison-Neuve et notre Maison de Retraite. Il pensait y durer peu de temps : en tout cas, moins de cinq ans !
En 2005, il croyait son heure arrivée, tant ses forces l'avaient abandonné ; puis il a remonté la pente et repris ses promenades quotidiennes. Ces derniers temps il s'est fait plus faible ; et il s'en est allé paisiblement, le 24 février 2007.


 

Remonter la Vallée d'Aspe, passer Bedous que la déviation évite, faire 6 kilomètres de plus et tourner à droite vers Lescun, à partir de Lescun suivre les panneaux jusqu'au Plateau de Sanchèze

Ecrire à l'auteur
(Accueil)

Creative Commons License  Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International License  2017  Michel Cassou
Valid CSS 3 Valid HTML 5